Proxivet vous offre la première Clinique du chat et la Clinique du chien à Mondeville prés de Caen
COMPORTEMENT URINAIRE ET MALPROPRETE DU CHAT
le chat est une espèce au comportement d'élimination délicat

ORGANISER LA PORPRETE

LE CHAT NATURELLEMENT PROPRE
L'utilisation d'un bac à litière est naturelle et spontanée chez la grande majorité des chats, et résulte d'un apprentissage très précoce au contact de la mère.
Adopter un chaton n'oblige donc pas à faire un apprentissage de la propreté comme chez le chien.

CHOISIR LE BAC 
Il convient d'utiliser des grands bacs, si la litière est fermée. 
Les litières fermées (avec couvercle) sont plus discrètes mais doivent être nettoyées intégralement très régulièrement (quelques jours maximum), sinon elles deviennent repoussantes pour le chat.
La porte à battant peut effrayer certains chats, ou les gêner : il vaut parfois mieux la retirer.
Les litières ouvertes, sans couvercle, sont plus adaptées pour les chats très sensibles à la propreté du bac et pour les chats âgés ou sujets aux douleurs dorsales

QUEL SUBSTRAT ?
De nombreux substrats existent. Les chats manifestent peu de préférences en général, et la litière idéale est celle qui lui convient !
Les granules d'argile restent le classique le mieux accepté.
Évitez les désodorisants et les grains parfumés, et mettez une quantité suffisante pour que le chat puisse creuser.
La litière doit être débarrassée quotidiennement des crottes et amas, et renouvelée intégralement au moins une fois par semaine.
Une fois le choix fait, il faut éviter de varier la litière. Les chats n'aiment pas le changement.

OU INSTALLER LA LITIERE ?
Le bac à litière est placé à distance de la nourriture et de l'eau, dans un coin tranquille, non effrayant pour le chat, et toujours accessible.
Pour les chatons, le bac à litière doit être toujours assez proche, pour qu'il n'y ait pas de grande distance à parcourir.
Il est possible de rajouter un ou deux bacs pendant les premières semaines qui suivent l'adoption d'un chaton

COMBIEN DE LITIERES ?
La règle habituelle est d'avoir autant de bacs à litière que de chats, plus un bac supplémentaire, répartis dans le logement.
A minima, il est conseillé d'avoir au moins un bac par chat, et au moins un bac par étage, surtout si les chats ne sortent pas.

LA MALPROPRETE

UN PROBLEME FREQUENT
La malpropreté urinaire du chat est un des premiers motifs de consultation de médecine du comportement. Il existe de nombreuses causes, y compris médicales, à ce comportement très gênant pour les propriétaires

LE MARQUAGE URINAIRE
Le marquage urinaire correspond à l'émission de quelques gouttes d'urines sur un support vertical. Le chat renifle, se tourne, frétille de la queue et marque.
Les « spots » urinaires laissés ont d'abord une fonction de marquage, qui combine marque visuelle et odeur.
Normalement, ces spots apparaissent uniquement en bordure de territoire si d'autres chats sont susceptibles d'y circuler (au fond du jardin par exemple).
Des spots répétés, ou déposés à l'intérieur du domicile signifient un déséquilibre du chat (physique, relationnel ou territorial).

MALPROPRETE VRAIE

La malpropreté vraie, ou élimination inappropriée, correspond aux mictions complètes (le « gros pipi ») en dehors de la litière. Le chat s'accroupit, vide sa vessie, puis se retourne et gratte comme pour recouvrir.

Ce comportement est toujours anormal. Il ne s'agit ni de vengeance délibérée, ni de marquer son territoire.

Plusieurs causes peuvent être en jeu, par exemple :

- Défaut d'apprentissage de la propreté (le chat préfère d'autres supports que la litière)
- Problème médical (cystite, douleurs, maladies internes)
- Problème de litière (substrat, positionnement, couvercle, propreté, etc.) -Trouble de l'équilibre émotionnel : trouble relationnel comme l'arrivée d'un nouvel habitant au foyer ou trouble territorial comme des travaux, un déménagement…

EVITER LE CERCLE PUNITIF
La malpropreté urinaire est une source de nuisances souvent insupportables pour le propriétaire, mais la malpropreté n'est jamais délibérée, jamais une vengeance, quelle que soit la tête du chat : elle signe le plus souvent un inconfort physique, relationnel et/ou émotionnel. Cris et punitions ne sont donc jamais la solution !

Les attitudes de menace ou de réprimandes du propriétaire excédé, bien que compréhensibles, vont irrémédiablement compliquer les choses en y ajoutant une anxiété d'origine relationnelle : le chat perd ses repères affectifs, ce qui va augmenter sa tendance à la malpropreté
 

 

CE QU IL FAUT FAIRE

1/ Consultez votre vétérinaire pour écarter toute cause médicale et envisager un traitement de soutien (phéromones, compléments alimentaires déstressants)
2/ Restaurez un environnement apaisant si des causes évidentes existent,
3/ Si le problème persiste, une thérapie comportementale doit être proposée rapidement pour ne pas laisser s'ancrer le comportement.
4/ Ne jamais punir : les punitions tendent toujours à aggraver le problème 

CONSEILS DE NETTOYAGE :
- Jamais d'eau de javel mais vinaigre blanc ou bicarbonate de soude
- Sur les tissus nettoyer à l'eau gazeuse. Cela retire l'odeur d'ammoniac


Informations pratiques

Clinique Vétérinaire PROXIVET
Dr. Girodon – Dr. Voisin – Dr. Legendre
18, rue Calmette 14120 Mondeville

02 31 34 40 02

lundi au vendredi de :
9 h-12 h et 14 h-19 h
samedi sur rendez-vous de :
9 h-12 h et 14 h-17 h.

Politique de Confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour maintenir des sessions de connexion, des analyses et pour améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies, Mentions Légales.

Proxivet clinique vétérinaire - Copyright 2021